Vos questions sont entre de bonnes mains

/ / / /

Copropriété et dégâts des eaux : qui paie quoi ?

Copropriété et dégâts des eaux : qui paie quoi ?

Partager
Envoyer par email
Copropriété et dégâts des eaux : qui paie quoi ?

Gérer un dégât des eaux est toujours compliqué. Si, en plus de cela, la déclaration du sinistre engendre des litiges, les choses peuvent vite prendre des proportions importantes. Prenez donc le temps de vous poser les bonnes questions :

  • Quelle assurance doit vous indemniser ?
  • Qui paie la recherche de fuite ?
  • La fuite est-elle due à une négligence de votre part ou à la vétusté des canalisations ?, etc.

Voici quelques pistes pour vous aider à garder le contrôle de la situation.

Qui doit s'assurer ?

Syndic, bailleur, locataire occupant... Lorsqu'un dégât survient, il n'est pas toujours facile de savoir à qui s'adresser en priorité. Pour mieux vous repérer, voici quelques précisions :

  • Le syndic doit souscrire :
    • une assurance couvrant la copropriété en cas de dommage causé à l'immeuble ;
    • une assurance couvrant la responsabilité civile de la copropriété.
  • La responsabilité civile est le principe selon lequel une personne (ici, le syndic) cause un dommage à une autre personne (ici, les copropriétaires), et est donc obligée de le réparer (ici, sous forme de compensation financière).
  • L'assurance du syndic peut également couvrir la responsabilité civile des copropriétaires, mais ce n'est pas une obligation.
  • Le copropriétaire-bailleur doit souscrire une assurance couvrant les dommages causés aux locataires ou aux autres personnes. Toutefois, généralement, les assurances du syndic et des locataires sont suffisantes pour réparer les dégâts.
  • Le locataire est dans l'obligation de souscrire une assurance multirisque habitation. Cette dernière couvre, entre autres, les dommages liés aux dégâts des eaux.
  • Quel que soit votre statut, vous devez toujours déclarer le dégât des eaux à votre assureur.
  • Vous devez également avertir votre syndic que vous subissez un dégât des eaux.
  • Pensez également à prévenir les autres copropriétaires :
    • Il est possible que votre dégât des eaux ait des conséquences chez eux.
    • En outre, il et difficile de connaître immédiatement l'origine de la fuite. Dans le doute, il est donc préférable que chacun déclare le sinistre à son assurance.

Dégât des eaux en copropriété : quelles aides ?

Pour faciliter les déclarations de sinistre dans les copropriétés et accélérer l'indemnisation des personnes concernées, deux conventions ont été instaurées :

  • la convention CIDRE (Convention d'Intervention Directe et de Renonciation à une recours) :
    • Que vous soyez responsable ou non du dégât des eaux, vous êtes couvert. Autrement dit, si vous êtes victime d'un sinistre, vous n'aurez pas à attendre que l'assurance du responsable vous indemnise.
    • Cette convention est valable pour les dommages matériels inférieurs à 1 600 € et pour les dommages immatériels inférieurs à 800 € (par exemple un loyer impayé) ;
  • la convention CIDE-COP (Convention pour les dégâts des eaux en Copropriété). Elle couvre les dommages matériels et immatériels dont les montants sont supérieurs aux limites fixées par la convention CIDRE.

Bon à savoir : lorsque ces conventions ne peuvent pas s'appliquer à votre dégât des eaux, votre assurance devra faire appel à un expert pour déterminer les responsabilités de chacun des acteurs, ainsi que le montant des indemnités.

Pour en savoir plus, visitez la page Dégât des eaux de notre site Assurance habitation



Pour aller plus loin

Destination des garages en copropriété

La vie en copropriété est soumise à des règles particulières, afin de ménager les intérêts particuliers et l'intérêt général. De ce fait, l'occupant d'un garage en copropriété, bien qu'il en ait l'usage exclusif, ne peut en disposer comme bon lui semble.  [...]

Procéder au constat amiable après un dégât des eaux

Il arrive souvent que le dégât des eaux touche plusieurs logements. Il est difficile de déterminer à qui la responsabilité du dégât des eaux incombe (dans le cas des copropriétés tout particulièrement). Pour que le constat amiable fonctionne, il faut que [...]

Assurance habitation et copropriété, qui assure quoi ?

Dans le cas d’une copropriété, les modalités d’assurance sont doubles. Si vous êtes copropriétaire, il faut assurer à la fois les parties privatives et les parties communes. Toutes les clés pour assurer au mieux sa copropriété dans notre astuce. Comment d [...]

Recherche de fuite en cas de dégât des eaux

Lorsque survient un dégât des eaux, il est nécessaire de localiser l’origine de la fuite avant d'envisager des réparations et la réfection des éléments endommagés. Si en maison individuelle la question ne se pose pas, dans un immeuble collectif, l'origin [...]

17 questions à poser avant d’acheter en copropriété

Lorsque l'on achète un appartement en copropriété, il est important de vérifier des points comme le règlement, les charges de copropriété, le montant des travaux. L'achat en copropriété nécessite plusieurs vérifications et questions. Les 17 questions à p [...]

Travaux urgents : obligations du syndicat de copropriété

Le syndicat de copropriété a pour mission de garantir le bon fonctionnement des parties communes d'un lot de copropriété. Ainsi, lorsque des travaux d'entretien et de rénovation sont urgents, il peut prendre la décision de les entreprendre sans avoir obte [...]


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
clémence guilluy

coach-immeuble chez copromatic.com | copromatic, gestion de copropriété

Expert

eric sniter

ingénieur patrimonial - courtier en crédit | forward ingénierie

Expert

aurore l

agent d'etat civil | mairie

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.